View Single Post
  #1  
Old 12.06.2019, 15:07
miloo miloo is offline
Junior Member
 
Join Date: Oct 2014
Location: geneva
Posts: 40
Groaned at 30 Times in 14 Posts
Thanked 17 Times in 12 Posts
miloo is considered unworthymiloo is considered unworthymiloo is considered unworthy
corruption is a symptom of a dying city:Three city councilors summoned to police

Welcome to Geneva....

Three city councilors summoned to police
City of Geneva Their phones were seized as part of an investigation for breach of duty in the case of expense claims. More...


Trois conseillers municipaux de la Ville de Genève, dont deux sont également députés, ont été convoqués par la police jeudi dernier, a appris la Tribune de Genève. Cette démarche très inhabituelle fait suite à la divulgation dans la presse du rapport du contrôle financier interne sur les frais des fonctionnaires de l'administration. Ce texte révélait notamment de nombreuses irrégularités comptables et certaines défaillances. Le Conseil administratif a porté plainte pour trouver l'auteur des fuites.

Les trois élus ont été auditionnés en tant que personnes appelées à donner des renseignements (PADR). Au cours de leur audition, ils ont dû remettre leur téléphone aux enquêteurs sur ordre du procureur général. Face au refus de certains, soucieux de respecter le secret des travaux parlementaires sur des sujets tels que la justice ou la police, les appareils ont été saisis, malgré l'immunité parlementaire pour les deux députés.

Avocat de l’un d’eux, Me Romain Jordan, tout en relevant, sur le principe, que la problématique des frais en ville de Genève «lui semble d’intérêt public», n'a pas souhaité s'exprimer sur la procédure.

La plainte pénale avait été déposée par le Conseil administratif suite à trois fuites successives dans les médias. La première concernait la Maison des associations, la deuxième le Grand Théâtre et, comme cité plus haut, la dernière est liée au rapport du Contrôle financier. Dans celui-ci, plus de la moitié des écritures comptables des fonctionnaires de la Ville de Genève avaient été jugées «non conformes» au règlement ad hoc. Les éléments de preuve, comme les tickets ou l'identité des personnes participant aux repas, manquaient notamment.

(TDG)

Créé: 12.06.2019
Reply With Quote
This user would like to thank miloo for this useful post:
The following 7 users groan at miloo for this post: